San Biagio, la gola, il gusto…i tordelli

ven 06/02/2015

Recettes
Hiver
Côte

San Biagio est le co-patron de Pietrasanta, un commun de la Haute Versilia .
Il est le protecteur de la gorge, de qu’il miraculeusement sauvé un enfant qui était en danger de noyade avec une arête de poissondans sa gorge. Dans de nombreuses régions de l’Italie le 3 Février, la jour dédié au Saint, après la célébration liturgique l’on pratiquesla bénédiction des gorges de fidèles, et cela arrive aussi à Pietrasanta, dans la cathédrale de San Martino, qui présente, pour l’occasion, ses reliques.
De la gorge au goût, il est une étape courte, et pour célébrer le Saint comme on doit, la ville organise une grande foire pour les ruesde la ville, la première grande exposition de l’année où à côté de l’artisanat, des antiquités, des vêtements, de l’ agrozootecnique, l’on trouvent espace de nombreuses banques de spécialités de l’endroit, sur lequel triomphent sans aucun doute le “Tordelli”(catégoriquement avec le “D”!), plat typique de la haute Versilia, où les restaurants offrent de délicieux menus traditionnels.

Les “Tordelli” sont si populaires et appréciés que les guides environnementaux de l’Association Emozionambiente ont développé une «route du tordello« chemin ambiental/gastronomique à travers l’histoire et la nature de la Versilia, avec des excursions pour tous lessimples se terminant inévitablement dans tavernes et restaurants qui ont dan son menus le bien-aimée plat, le tous dans leur propre version.

Comme tous fait de recettes traditionnelles, selon les histoires de grand-mères, les différentes notes de cuisiniers et chefs en herbe,  il ya aussi des versions différentes de Tordelli … nous proposons une, mais ne hésitez pas à faire vos changements, comme il esttraditionnel. 

ques’qu’il faut (pour 6 personnes)
Pour la garniture
– 300 g de viande hachée de boeuf
– 100 g de porc haché
– 100 g de mortadelle nostrale (mortadelle di Camaiore, une sorte de grosse saucisse locale, très savoureux, avec des empâtementsgrain moyen)
– 300 g de blettes et une poignée de bouillie et de bourrache pressé
– Une poignée de parmesan râpé et pecorino
– Deux œufs
– La partie molle d’un sandwich trempé et égoutté
– 2 brins de thym, hachées
– Noix de muscade râpée
– Sel, poivre
pour les pâtes
– 500 g de farine blanche
– L’huile d’olive 1 cuillère à soupe
– Deux œufs
– Un peu de lait

Comment allez-vous
la garniture:
dans une poêle avec un peu d’huile juste sauté de viande, en prenant soin d’ajouter immédiatement sel peur durcir. Laisser refroidir et placer dans un bol; ajouter le nostrale de mortadelle émietté, blettes et bourrache bouillir dans un peu d’eau, presser et côtelette, le pain trempé et pressé, les œufs, le thym, la muscade, le sel et le poivre, et le fromage. Mélanger soigneusement.
Tordelli:
placer la farine et bien mélanger avec les oeufs, l’huile et (un peu) de lait. Prenez un morceau de pâte avec un rouleau à pâtisserie etle rouler dans la feuille mince et coupé en lanières de 12 à 14 cm de haut; distribuer le remplissage en petits tas et distance régulièrevers le centre de la bande de pâte; Repliez la pâte sur elle-même et avec l’aide d’un verre ne est pas trop grosse récolte du “Tordelli”. Appuyez sur les bords avec les dents d’une fourchette pour éviter que lors de la cuisson ils se ouvrent.
Comme ils sont fabriqués Tordelli, les aligner sur un chiffon légèrement farinée, bien séparés les uns des autres. Continuer ainsi jusqu’à ce que la totalité de la pâte et la garniture.
Faites bouillir une casserole d’eau salée, jetez Tordelli peu à la fois et quand ils flottent sur le feu et les sortir avec une louche avec des trous, les obligeant à se écoulent très bien. Placez-les dans le bol et mélanger avec la sauce de la viande de couches et le parmesan râpé.

Un Pietrasanta la fête de saint Blaise est prolongée pendant deux jours, les 3 et 4 Février. Ne manquez pas cette ambiance festive, les fêtes et le spectacle qui animent la capitale intéressant et animé de la Versilia, carrefour historique des sculpteurs et des artistes, la ville de pivotement de marbre et de bronze, un centre incontournable de l’art et de la culture.