Poissons bleu, oublié, retrouvé!

mar 14/04/2015

Côte
Poissons de mer et d’eau douce

La visite des marchés le long de la jetée de Viareggio, en début de matinée, fait avantgoûter des marveilleus et délicieux déjeuners au parfum de mer. Dans les filets de pêche, qui vient de rentrer, il y a tout l’abondance du poisson bleu de la mer Méditerranée. Pêche Bleu, oublié et redécouvert par les cuisiniers et les chefs de tavernes et restaurants, qui ont fait de la présence de ce poisson sur leurs menus, un point de fierté.

Image retirée.

Pourquoi le poisson bleu, est un poisson frais en abondance dans notre mer, d’une qualité remarquable et selon la saison, souvent pris en utilisant des techniques traditionnelles,  poissons adultes pour préserver les espèces, n’est pas toujours apprécié et consommé comme vous il le mérite sur nos tables.

La taille et la présence d’os le rendent quelquefois impropre à être commercialisé, est souvent jetés à la mer ou en tout cas ne soulève pas un intérêt commercial, comme il n’est pas meme considéré souhaitable par la plupart des consumateurs. Et bien ils vont lui penser eux: les pêcheurs et les chefs de cuisine à nous proposer cette ingrédient clé du régime alimentaire des pays côtiers, pour la bonté et la qualité de sa viande, déjà nettoyé et filetèes aux comptoirs de vente, préparés dans les recettes les plus savoureuses dans les restaurants. La consommation de ce type de poisson aide à protéger l’écosystème, la réduction de l’exploitation de l’espèce de poisson la plus précieuse, en ne pas abandonnant le plaisir du goût, avec des grands avantages pour la santé et pour les finances.

Ces poissons ont en effet de grandes propriétés nutritionnelles, sont très digeste, riche en protéines, faible en glucides et avec une quantité de lipides varie d’une espèce à, mais est toujours composé de graisses insaturées, est peu coûteux et très bon.